Guide de rédaction épicène de Condition féminine Canada

Ce guide est un complément au document d'orientation Pour une juste représentation des genres en français : la rédaction à Condition féminine Canada. Il s'inspire largement du guide de rédaction épicène de l'Office québécois de la langue françaiseNote de bas de page 1. Dans certains cas, les solutions recommandées peuvent différer de celles adoptées par d'autres institutions : elles tiennent compte de la culture interne, du contexte fédéral et de l'usage nord-américain; elles ne doivent toutefois pas être considérées comme définitives, puisque la féminisation est un dossier qui continue d'évoluer. L'essentiel, c'est de respecter l'objectif de la politique, soit d'assurer une juste visibilité aux femmes.

Table des matières

1. Principes et procédés de rédaction

1.1. Nommer les deux genres

Écrire les Canadiens pour parler des personnes vivant au Canada, c'est oublier la moitié de la population du pays! Il ne faut pas utiliser un mot masculin pour désigner en même temps les femmes et les hommes.

Au lieu de...

Les Canadiens.

Écrire...

Les Canadiennes et les Canadiens.

Ou encore…

La population canadienne.

En cas de doute sur le féminin d'un titre de fonction ou d'un nom, consultez l'une des sources citées au point 3. Les termes répertoriés dans la base de données TERMIUM sont généralement accompagnés d'une forme féminine approuvée, lorsqu'il y a lieu. Ne négligez pas les ouvrages généraux de langue, qui peuvent aussi s'avérer utilesNote de bas de page 2 .

L'insertion d'une note explicative (p. ex. : Dans cette brochure, le masculin est utilisé au sens neutre pour alléger le texte.) n'est pas une solution acceptable, puisqu'elle relègue les femmes au second rang. Il faut, pour la même raison, éviter les formes tronquées, comme les client-e-s, client/e/s ou les client(e)s, qui nuisent de surcroît à la lisibilité.

1.2. Utiliser des noms collectifs

Les noms assemblée, collectivité et députation sont des exemples de collectifs, englobant à la fois les hommes et les femmes.

Au lieu de...

Toutes les employées et tous les employés doivent assister à la réunion.

Écrire...

Tout le personnel doit assister à la réunion.

Au lieu de...

Les directrices et les directeurs veillent au respect des politiques.

Écrire...

La direction veille au respect des politiques.

1.3. Utiliser des noms et des adjectifs épicènes

Un nom épicène (p. ex., fonctionnaire, gestionnaire, scientifique) peut être aussi bien féminin que masculin.

Au lieu de...

Les expertes-conseils et experts-conseils de la commission formuleront des recommandations.

Écrire...

Les spécialistes de la commission formuleront des recommandations.

L'emploi de noms épicènes au pluriel plutôt qu'au singulier permet d'éviter le dédoublement du groupe nominal ou du déterminant.

Au lieu de...

La ou le fonctionnaire doit suivre les règles relatives à l'après-mandat.

Écrire...

Les fonctionnaires doivent suivre les règles relatives à l'après-mandat.

Beaucoup de noms qui étaient autrefois considérés masculins ont aujourd'hui valeur d'épicène. On peut ainsi parler d'une membre fondatrice, d'une témoin, etc.

Quand un adjectif qualifie un doublet, en particulier un doublet singulier, privilégiez les adjectifs épicènes.

Au lieu de...

La direction fera une offre à la candidate ou au candidat qualifié pour le poste.

Écrire...

La direction fera une offre à la candidate ou au candidat apte à occuper le poste.

À la suite d'un nom épicène au pluriel, on peut aussi utiliser un groupe prépositionnel à la place d'un adjectif masculin.

Au lieu de...

Les ministres réunis à Vancouver publieront un communiqué.

Écrire...

En réunion à Vancouver, les ministres publieront un communiqué.

1.4. Maîtriser les pronoms

Quand on a utilisé un doublet (p. ex., les citoyennes et citoyens), le pronom de reprise est mis au masculin.

Les citoyennes et citoyens ont proposé diverses solutions pour régler le problème. Ils espèrent que le gouvernement en tiendra compte.

Inversement, quand on a utilisé un nom épicène ou un nom collectif, la reprise doit se faire par deux pronoms pour représenter les deux genres.

Les ministres tiendront leur réunion annuelle à Ottawa du 3 au 5 septembre. À cette occasion, elles et ils feront le point sur les progrès accomplis...

Les pronoms épicènes (on, vous, quiconque, personne et plusieurs) éliminent souvent la nécessité de doublets et peuvent ainsi contribuer à une plus grande concision et lisibilité.

Au lieu de...

La coordonnatrice pourra prendre des mesures disciplinaires à l'égard des employées et employés qui ne respectent pas les exigences.

Écrire...

La coordonnatrice pourra prendre des mesures disciplinaires à l'égard de toute personne qui ne respecte pas les exigences.

Au lieu de...

Le conducteur ou la conductrice doit éteindre son téléphone avant de partir.

Écrire...

Si vous conduisez, vous devez éteindre votre téléphone avant de partir.

1.5. Utiliser le masculin à bon escient

Les appellations officielles ne doivent pas être féminisées. Par exemple, les Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire « personne » ne changent pas de nom parce qu'une gouverneure générale est en poste. Il en va de même pour les noms d'organismes comme Anciens combattants Canada, la Direction du dirigeant principal de l'information et le Bureau du vérificateur général. Seul le titre de la personne qui occupe les fonctions prend la marque du féminin.

Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, a remis les Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire « personne » à six récipiendaires le mardi 15 novembre 2005, à Rideau Hall.

Dans certains cas, on pourrait juger nécessaire d'ajouter une note en bas de page ou en fin de document pour signaler que, malgré l'utilisation du masculin, il faut considérer les deux genres inclus dans l'appellation.

Le budget prévoit un investissement de 10 millions de dollars dans le programme Nouveaux Horizons pour les aînés*, afin de soutenir des projets qui encouragent le bénévolat des personnes âgées et font connaître le problème de l'exploitation financière des personnes âgées.

* Dans cette appellation, le masculin est utilisé avec valeur de neutre, c'est-à-dire qu'on inclut tant les aînées que les aînés.

Cela dit, quand on crée de nouvelles appellations, on veillera naturellement à ce qu'elles respectent d'emblée la politique.

Certains termes peuvent désigner tantôt une personne en chair et en os, tantôt une personne morale (p. ex., une institution fédérale ou une entreprise incorporée en société). C'est notamment le cas d'employeur et d'entrepreneur. On ne les féminise pas quand ils désignent une personne morale.

Quand on cite un document (texte de loi, politique, monographie, etc.), on se gardera bien sûr d'introduire un féminin si l'original n'en contenait pas. Si l'on souhaite apporter une précision, une modification ou un commentaire, il faut le faire entre crochets Note de bas de page 3 :

« Il est indispensable, pour atteindre les objectifs que le pays s'est fixés, que les institutions fédérales soient bien gérées et attentives aux besoins des citoyens [et des citoyennes], qu'elles collaborent étroitement avec les autres ordres de gouvernement, avec le secteur privé et avec le secteur à but non lucratif. »Note de bas de page 4

1.6. Repenser le texte

Dans certains cas, il sera nécessaire de repenser le texte pour représenter adéquatement les deux genres en préservant la lisibilité. Vous pourriez notamment passer du concret à l'abstrait.

Au lieu de...

La police a engagé une chasse à l'homme contre les manifestants..

Écrire...

La police s'est lancée à la poursuite des manifestantes et manifestants.

Une autre solution pourrait être de choisir une forme nominale non marquée (neutre) au lieu de formes marquées.

Au lieu de...

Près de quatre fois plus de femmes ont été tuées par leur conjoint ou ancien conjoint que d'hommes par leur conjointe ou ancienne conjointe.

Écrire...

Les homicides conjugaux ont fait quatre fois plus de victimes chez les femmes que chez les hommes.

Au lieu de...

En 2007, les femmes représentaient 61 p. 100 des diplômées et diplômés universitaires.

Écrire...

En 2007, 61 p. 100 des diplômes universitaires ont été décernés à des femmes.

Lorsqu'on écrit, il faut toujours tenir compte du public visé et de l'utilisation prévue du texte. Vos choix de féminisation devraient aussi en tenir compte. Par exemple, dans un énoncé des critères de mérite, une féminisation rigoureuse s'impose. Par contre, dans une mise en situation (entrevue, examen, etc.), les doublets pourraient être momentanément abandonnés au profit d'une alternance des genres.

Vous devez constituer une équipe de communication. On vous a déjà assigné un commis et une rédactrice. Décrivez vos autres besoins de main-d'œuvre.

Lorsque vous optez pour l'alternance, prenez en considération la répartition des genres dans l'organisme, mais n'hésitez pas non plus à saisir l'occasion pour combattre les stéréotypes (en attribuant aux femmes des fonctions plus traditionnellement réservées aux hommes, et vice-versa).

La meilleure solution sera parfois, tout simplement, de remplacer la voix passive par la voix active.

Au lieu de...

Les membres du personnel ont été convoqués à une réunion.

Écrire...

On a convoqué les membres du personnel à une réunion.

1.7. Autres principes et conseils utiles

La concision va souvent de pair avec la lisibilité, alors n'utilisez pas deux mots quand un seul suffirait.

Au lieu de...

Les femmes canadiennes.

Écrire...

Les Canadiennes.

Au lieu de...

L'organisme a dénombré 1 200 femmes réfugiées enceintes.

Écrire...

L'organisme a dénombré 1 200 réfugiées enceintes.

En présence d'un doublet, on peut laisser tomber le second article pour alléger.

Au lieu de...

Les citoyennes et les citoyens.

Écrire...

Les citoyennes et citoyens.

Même si une formulation neutre (qui recourt aux noms épicènes et collectifs) offre souvent l'avantage d'une plus grande concision, il ne faut pas non plus en abuser; en effet, elle pourrait, au même titre que les procédés de rédaction traditionnels, avoir pour effet de rendre les femmes invisibles.

2. Ressources utiles en ligne

Annexe 1 : Aide-mémoire pour une rédaction épicène

Principes généraux

  • Nommer les deux genres
    (p. ex. : Mesdames et Messieurs, c'est un privilège de vous accueillir…)
  • Donner la préséance aux femmes
    (c.-à-d., les nommer en premier))
  • Éviter les formes tronquées
    (p. ex. : Les étudiant-e-s)
  • Adapter la rédaction épicène au type de texte
    (p. ex., dans un examen, on pourrait alterner les genres; mais dans une offre d'emploi, on nommera partout les deux)
  • Viser la concision et la lisibilité
    (p. ex., écrire la population canadienne au lieu de les femmes et les hommes vivant au Canada
  • Varier les procédés
    (p. ex., ne pas utiliser que des doublets ou que des collectifs dans un texte)
  • Repenser le texte
    (p. ex., au lieu d'une chasse à l'homme, parler d'une poursuite)

Féminisation syntaxique

  • Utiliser les doublets
    (p. ex. : Les candidates et candidats)
  • Utiliser les pronoms de reprise adéquatement
    (p. ex. : les ministres ont…; elles et ils…]

Formulations neutres

  • Utiliser des collectifs (p. ex. : le personnel) et des épicènes (p. ex. : les fonctionnaires)
  • Nommer la fonction au lieu des personnes
    (p. ex. : la direction)
  • Utiliser le masculin quand il y a lieu
    (p. ex. : Mme Fraser a été vérificatrice générale pendant dix ans; le Bureau du vérificateur général vérifie les activités du gouvernement.)
  • Tirer parti des pronoms épicènes
    (quiconque, vous, on, etc.)
  • Ne pas abuser des formulations neutres
    (il faut montrer qu'on s'adresse autant aux femmes qu'aux hommes)
Date de modification :